DUTA 2005

1ère édition de la Biennale des Arts Visuels en Afrique centrale. A travers le thème « Traces et Mémoires », les artistes africains mettent en image leurs réflexions sur leurs origines dans leurs œuvres. « Si tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens ». A travers le thème « Traces et Mémoires », les artistes africains mettent en image leurs réflexions sur leurs origines dans leurs œuvres. Au-delà de l’oralité, comment l’Afrique écrit son histoire. Comment elle transmet ses traditions….

Du 14 au 23 janvier 2005 à Douala (Cameroun) se tiendra la première édition de la biennale de la Photographie et des Arts Visuels intitulée DUTA. […]

Dans le domaine des arts plastiques, la sélection des artistes a été établie en collaboration avec un réseau de journalistes spécialisés installé sur place. Au Cameroun particulièrement, le directeur artistique a basé son choix sur la qualité des artistes et la fraîcheur de leurs œuvres. Il s’est également appuyé sur les connaissances et les qualités artistiques des plasticiens.

Sudplanete

Publicités
Cet article a été publié dans La Presse en parle. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s