Atelier mental

La résidence artistique Veilleurs du Monde 2 a eu lieu du 18 au 25 avril 2009 au CCF de Douala et a réuni un groupe d’étudiants en Master vidéo de l’Université Paris 8 et un groupe d’artistes plasticiens camerounais autour de la thématique environnementale et de son exploration par le médium vidéo. Lire la suite

Publié dans Kiosque, La Presse en parle | Laisser un commentaire

Alioum Moussa : Donner vie au stade

Artiste peintre, il coordonne le village du festival et contribue à donner à ce dernier un air du terroir. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire

Le Match D’Alioum MOUSSA

[…] Sans démordre, Alioum MOUSSA dit se situer dans le contexte socioculturel du Cameroun pour parler de ce qui est proche de lui, le football. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire

Alioum Moussa à l’atelier IAAB, (Bâle) 2006

Le pas dans l’atelier d’Alioum Moussa à Bâle est une décision d’entrer dans un monde qui offre des mystères et des certitudes en même temps. Les derniers se présentent surtout au niveau d’atmosphère qui emballe le visiteur gentiment quand il entre dans cette grande salle qui est à la fois atelier, salle à coucher et cuisine. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire

Exit Tour: the Douala-Dakar of contemporary art

Set off from Douala the 27th of march, after Lagos, Cotonou, Lomé, Accra, Ouagadougou and Bamako, the artistic caravan reached Dakar the 13rd of may after several artistical meetings and borders incidents. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire

Point de vue individuel et liberté absolue

Art et politique : le cas du Cameroun. Un visage en larmes, emprisonné derrière un grillage de ficelles en coton, dont le ton gris et noir de l’acrylique accentue la tristesse. C’est, ainsi que le désigne le titre de la peinture, Monsieur le Ministre de la Culture du Cameroun. L’œuvre d’Alioum Moussa, réalisée au cours de Squat’art two en février 2002, sur une encastre du mur, à l’intérieur de la vieille bâtisse squattée par les artistes plasticiens, ne cache pas l’intention de son auteur : dénoncer la « présence fictive » de leur ministre de tutelle, que l’on n’aperçoit que très rarement aux rendez-vous de créations et de manifestations culturelles. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire

Aux Arts bien nés…

En annonçant Alioum Moussa comme l’un des Chefs de file des créateurs du Septentrion, on n’a rien exagéré. […] Que ce soit dans le style, la forme, les supports ou les matériaux utilisés par, les créations d’Alioum Moussa présentent une grande variété. L’artiste contemporain dans toute sa dimension. Sa complexité aussi. Lire la suite

Publié dans La Presse en parle | Laisser un commentaire